Sélectionner une page

Les ATC ? Les ACEO ? Qu’es aquò ?

Simplement les ATC  (en anglais) Artist trading cards et (en français) Cartes d’Artiste à échanger  ou Cartes d’artiste à collectionner, c-à-d, cartes de négociation de l’artiste.

Ce sont des œuvres d’art miniatures à échanger ou à collectionner, des petits formats de 64 mm x 89 mm (2,5 « x 3,5 »). Les ATC ont une longue histoire, les premières cartes d’artiste sont apparues avec les portraits miniatures du 17-ème siècle, elles sont devenues populaires pendant la période impressionniste.
Auparavant, il n’y avait que des échanges entre artistes pour étudier et partager un savoir-faire.
Les impressionnistes les ont rendus plus populaires en ouvrant le marché aux cartes d’art à échanger et à collectionner pour le public et les amateurs d’art.
Pour subvenir à leurs besoins, les artistes sont obligés à vendre ces cartes d’art en échange de fournitures d’artistes, de payer des ateliers et des « ardoises ».

Artist Trading Cards (ATC) est un projet d’art conceptuel initié par l’artiste suisse M. Vänçi Stirnemann en 1997. Il l’a qualifié d’une performance culturelle collaborative. Il a réalisé mille petites œuvres originales dans le même format. Les cartes d’art à collectionner ont un format de 64 mm × 89 mm (2,5 « x 3,5 »), le même format que les cartes à collectionner modernes (cartes de hockey ou de baseball). Il s’agit d’œuvres uniques ou de petites séries, réalisées par les artistes eux-mêmes, signées et datées au dos par l’artiste / producteur, échangées et rassemblées par les personnes participant au spectacle collaboratif. Ces cartes ont été exposées et échangées sur le même principe: pour en obtenir une, vous devez en offrir une que vous avez fabriquée vous-même.

L’objectif principal du concept ATC est de permettre un échange libre entre les participants afin d’établir une relation (performance collaborative). Aujourd’hui, ils sont échangés gratuitement par différentes structures sur Internet.
Afin de permettre un gain non lucratif et une collection non artistique, le concept d’échange mutuel et le nom des cartes ont été modifiés (tout en conservant la taille). En 2004, Lisa Luree a commencé à vendre des cartes artistiques sur Ebay.
Pour contourner les droits de propriété intellectuelle, elle l’a appelée « Art Cards, Editions and Originals » (ACEO).
En 2005, Jillian Crider a lancé sur eBay le groupe d’art de petit format, qui permettait aux œuvres « de ne pas dépasser 14 pouces dans une direction ». Alors que les ATC sont plutôt présentés dans des musées et des expositions spéciales (généralement accompagnés d’une session de négociation), les ACEO sont vendus sur des sites de vente aux enchères, collectés à titre privé et reproduits dans des tutoriels d’artisanat ou d’art ou d’autres publications.
En un mot, ACEO est un mouvement artistique qui a débuté sur eBay et constitue un excellent moyen pour les amateurs d’art d’acheter de l’art à un prix abordable.

Pour créer ATC, vous devez respecter certaines règles communes:

1. Les dimensions de la carte sont strictes, elles doivent respecter: 64 x 89 mm (2,5 x 3,5 pouces).

2. Les cartes sont échangées, jamais vendues.
Les cartes vendues sont appelées « Art Cards, Editions et Originals », en français « Carte d’Art, Éditions & Originales » (ACEO).

3. L’artiste qui a fabriqué la carte doit la signer et la dater, ainsi que la numéroter s’il s’agit d’une édition.
Les coordonnées de l’artiste peuvent être ajoutées.

Le support des ATC est un simple carton blanc. Cependant, certaines cartes sont créées sur des papiers aquarelle épais, métal, tissu d’amidon, polymère, plastique, l’argile, balsa, cuir, tissu à broder, l’acétate, et de nombreux autres supports.
Différentes techniques sont ensuite appliquées au support choisi: collage, art textile, assemblage, art numérique, calligraphie, perles de rocaille, aquarelle, cachet, gravure, stylo d’encre, crayons de couleur, aérographe, etc.
Le verso de la carte d’art doit comporter le signature de l’artiste, la date et parfois le numéro de série ou l’édition, ainsi que le titre.
Si les cartes sont échangées lors d’une « convention » (échanges organisés), il est habituel d’ajouter le nom et la date de cet événement, ainsi que le nom du lieu où il est organisé.

Maintenant, vous savez tout sur les cartes d’art.
Dans la prochaine fois nous discuterons d’un sujet:
Comment les faire?

%d blogueurs aiment cette page :